La Grande-Bretagne garde son AAA… parce qu’elle a gardé sa souveraineté monétaire !

Et on trouve cette analyse dans un article du très officiel Figaro :

Dans cette liste des mieux notés, la Grande-Bretagne apparaît d’ores et déjà comme une exception. La dette du royaume dépasse les 80 % du PIB et les perspectives économiques sont moroses. Si Londres bénéficie toujours auprès des agences de la meilleure notation avec perspective stable, c’est grâce à son indépendance monétaire. La Banque d’Angleterre n’hésite pas à acheter des bons du Trésor, alors que la BCE se voit interdire par les traités de voler au secours des États.

Même si on conserve le camouflage du Trésor ordonnant à sa banque centrale de lui permettre la création monétaire en son nom, c’est bien de la décision souveraine de frapper ou non la monnaie dont il est question : le Trésor n’a plus de contrainte budgétaire, seulement des considérations sur l’opportunité d’injecter de l’argent dans l’économie, où et selon quel volume (et réciproquement de le détruire, en le retirant d’où et en quel volume).

Source

1 commentaire

Classé dans En vrac

Une réponse à “La Grande-Bretagne garde son AAA… parce qu’elle a gardé sa souveraineté monétaire !

  1. Pingback: Encore une prédiction néochartaliste réussie « Frapper monnaie

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s