Un stade néochartaliste en Italie

Du 24 au 26 février eurent lieu un colloque néochartaliste réunissant 2181 personnes au stade de Rimini en Italie, sur les rives de la mer adriatique. Parmi les intervenants, beaucoup étaient des Américains venant de l’Université du Missouri à Kansas City, mais aussi un Français, Alain Parguez, professeur émérite d’économie à l’Université de Franche-Comté à Besançon. Je découvre ce dernier pour la première fois et qui ne semble pas être un néochartaliste (ou alors encore trop récent) mais plutôt un des contacts ayant invité ceux de Kansas City.

Voici un lien vers des vidéos du colloque pour les italophones (ce n’est pas mon cas).

L’idéal, ce serait que ce blog parvienne jusqu’à des professeurs, que je les intéresse suffisamment au néochartalisme (alias Modern Monetary Theory, MMT) pour qu’ils étudient les universitaires à l’origine de ce courant, et produisent eux-même de tels rassemblements monstres1.

Merci aux fondateurs du néochartalisme, merci au public italien d’avoir répondu à l’appel, merci à mes lecteurs sur ce blog, car c’est eux qui me motivent pour le tenir à jour et l’enrichir, merci aux grands penseurs du passé qui ont jalonné l’évolution de la pensée économique, ont considérablement déblayé le terrain pour les successeurs et ont montré (surtout Keynes) que de tels combats intellectuels étaient gagnables, même face à une caste libérale barricadée dans son donjon.


Note :

(1) Monstre, comparé à ce que peut rassembler une conférence de néolibéraux aujourd’hui, du moins.

Poster un commentaire

Classé dans En vrac

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s