Conclusion des Programmes

Voici le dernier billet de la série Au programme ! C’est l’heure du bilan.

Les candidats ont fréquemment des propositions communes, ce qui confirme que les politiques ne font qu’appliquer les idées qui sont déjà dans l’air, et ne sont pas, intellectuellement, des forces motrices, sauf exception. Aucun n’adopte une vraie politique néochartaliste, en comprenant la nécessité du déficit, et en l’assumant pleinement. Au mieux, ils ont un gros doute quant à la pertinence du déficit zéro, au pire, lorsqu’ils n’y adhèrent pas, c’est parce qu’ils préfèrent ne pas y réfléchir. Donc, ce blog est nécessaire. Tous les candidats ne se valent pas loin de là, et ils sont par exemple plus ou moins volontaires et crédibles pour essayer la demi-solution protectionniste.

Le podium est donc le suivant :

  1. À la première place : personne. Il faudra en baver pour obtenir un bon salaire, par exemple en faisant concurrence aux petits Vietnamiens, aux petits Indonésiens, etc.
  2. Ceux qui allègent le fardeau du déficit zéro et sont protectionnistes. C’est-à-dire dans l’ordre mais dans un mouchoir de poche : Dupont-Aignan, Le Pen, Cheminade et peut-être Mélenchon. Ils s’arrangeront pour qu’on puisse plus facilement bénéficier des déficits chinois, vietnamiens et indonésiens que les habitants de ces pays, du moins par rapport au libre-échange.
  3. Ceux qui sont économiquement trop incohérents pour ne pas être dangereux, ou qui adhèrent trop au déficit zéro et au libre-échange pour éviter une grave récession (une dépression) à la France. À nouveau dans l’ordre mais dans un mouchoir de poche : Hollande, Sarkozy, Joly, peut-être Mélenchon, Bayrou, Poutou et Arthaud.

Bien sûr, ce classement n’est qu’un indice. Si on sent bien la différence majeure entre chaque marche du podium, entre deux candidats consécutifs, il est difficile de toujours garantir l’ordre tant les différences sont souvent minimes. Mélenchon est particulièrement insaisissable. Plus encore, cet ordre de préférence néochartaliste n’est pas le seul à décider du bulletin de vote, et les différences minimes, voire majeures, peuvent être balayées par d’autres considérations. J’espère néanmoins avoir aidé mes lecteurs à se faire une idée pour les scrutins des 22 avril et 6 mai prochain…

6 Commentaires

Classé dans Élections Présidentielles de 2012

6 réponses à “Conclusion des Programmes

  1. Aucun homme politique ne prendra le risque d’aller a l’encontre de la monstrueuse propagande qui affirme depuis des années que l’État est une entreprise ou un ménage et doit économiser et réduire ses dépenses pour pouvoir payer les retraites et autres services publics dans le futur. C’est un rouleau compresseur et c’est du suicide de se mettre en opposition directe a ce discours pour un politicien. Même Melenchon, favorable au déficit public, veut réduire la dette.
    Et Montebourg aussi, bien qu’il ait écrit dans son livre qu’émettre la dette publique, c’est émettre la masse monétaire. Il n’ira pas a contre courant, meme s’il comprend MMT.

    • Keynes écrivait qu’être un politicien consistait à dire autant de bêtises que nécessaires pour être élu, et à en faire autant que nécessaire pour ne pas se contredire. Je crains toutes les bêtises qu’ils se sentiront obligés de faire pour ne pas se dédire…

      Mes salutations Aliena

      • arf…les Français pensent qu’un budget en équilibre est une bonne chose, que la dette, c’est mal..etc…Il n’y a pas que les Français, les Européens, Américains le pensent aussi, majoritairement. Ils auront donc ce qu’ils méritent. J’ai passé plus de deux ans a me faire insulter, censurer sur différent blogs en essayant d’expliquer MMT. J’en ai un peu ras le bol. Je crois qu’il va leur falloir un budget en équilibre et une très longue dépression economique pour comprendre. Le problème, c’est que j’en subirai aussi les conséquences.

  2. Anonyme

    Merci, Jean-Baptiste pour ce travail formidable.

  3. Pingback: Régulation : le prix des matières premières 1/2 « Frapper monnaie

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s