Un vice-ministre du Trésor américain néochartaliste

Très exactement, Frank Newman est un ancien « Deputy Secretary of the U.S. Treasury Department », littéralement secrétaire délégué au département du trésor, cette fonction est l’équivalent aux États-Unis d’un inexistant « vice-ministre » en France, bien que nous n’ayons que des ministres délégués pour telle ou telle attribution du ministère.

Or, la néochartaliste Stéphanie Kelton nous apprend que dans son dernier livre, Freedom From National Debt, il expliquent entre autres que « Les États-Unis se sont convaincus qu’ils ne peuvent plus se permettre beaucoup de choses productives qu’ils ont si bien su faire à travers leur histoire. Réparer les infrastructures, des programmes d’emploi, la modernisation militaire, les réductions d’impôts… tout a été étouffé par cette peur. » et en déduit ces quelques « conclusions inhabituelles » :

  • L’épargne ne peut pas générer un Investissement privé productif ; c’est l’inverse : l’Investissement génère l’Épargne.
  • Les déficits ne réduisent pas l’Épargne ou l’Investissement.
  • L’émission de bons du Trésor (financement du déficit) ne peut pas « monopoliser » des fonds équivalents désirés à des fins privés.

Tout ce discours « non-conformiste » est très familier pour l’oreille néochartaliste. Et effectivement, il écrit : « Cet auteur recommande le livre de Mr Mosler, autant que de nombreux écrits par des défenseurs académiques de la « Modern Monetary Theory »‘ ».

L’infiltration continue.

Poster un commentaire

Classé dans En vrac

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s