Les taux néo-zélandais

Après l’Australie, la Suède, le Canada, et d’autres, je poursuis ma série sur les taux d’intérêt au cour de la machinerie monétaire et des « forces du marché » qui y opèrent vraiment. Après avoir fouiné sur divers sites officiels néozélandais, j’ai pu trouver une source pour mon graphique sur celui de la banque centrale néozélandaise : la Reserve Bank of New Zealand (RBNZ). La série est malheureusement très courte, mais elle était extrêmement détaillé (journalière) et particulièrement complète. En fait je n’ai jamais calculé mes coefficients de corrélations sur autant de valeurs à la fois. Les séries disponibles étaient l’OCR seul parmi les taux directeurs le taux interbancaire au jour-le-jour (« overnight ») et des taux de bons du Trésor au terme le plus court sont à 1 an. Je les ai donc choisi, faute de mieux et malgré que je préfère un taux interbancaire à 3 mois, qui a plus de liberté de mouvement que le taux au jour-le-jour, et j’ai pris les bons du Trésor à 1 an, la maturité la plus proche du taux interbancaire.

Le taux interbancaire (jaune) et le taux de la dette publique (vert) suivent le taux directeur (bleu) fixé par la banque centrale néozélandaise.

Le taux interbancaire (jaune) et le taux de la dette publique (vert) suivent le taux directeur (bleu) fixé par la banque centrale néozélandaise.

À plus court terme, la superposition des courbes devient encore un peu plus parfaite, même un peu trop. Le taux directeur est parfait : malgré qu’il soit journalier, son changement périodique en fait une courbe bien nette et étagée. Le taux interbancaire au jour-le-jour (jaune) est un particulier : ils oscille très peu et on peine parfois à le suivre sous le taux directeur (les jours avec des données manquantes dans l’une des trois séries ont tout simplement été supprimés du graphique) jusqu’au 6 octobre 2006, où il se met à osciller, plus encore que les bons du Trésor à 30 jours ! Un changement des procédures comme j’en avais découvert pour le Japon sans doute. En effet, depuis 2006, l’OCR est devenu le taux plancher plutôt que le taux moyen, le taux plafond étant dorénavant situé 50 points de base au-dessus de l’OCR. Il diverge aussi plus qu’avant du taux directeur, mais entre les deux le coefficient de corrélation est de 0,999 ! Si les bons du Trésor à 1 an laissent un beaucoup de place, ils suivent eux aussi très fermement le taux directeur avec un coefficient de 0,94. Même entre ces deux taux dérivant du même taux directeur, l’emprise de la banque centrale est si forte qu’ils sont encore corrélés entre eux deux à 0,94. Je rappelle à mon lecteur qu’un économiste est tout heureux s’il trouve une relation donnant un coefficient de corrélation se rapprochant de 1, la perfection, ne serait-ce qu’à hauteur de 0,7…

Comme le précise très bien la RBNZ, l’OCR (« Official Cash Rate ») est le taux directeur principal, les autres étant définis en fonction de lui, et « Le point le plus crucial du système est le fait que la RBNZ ne met aucune limite au montant d’argent qu’elle emprunte ou prête aux taux se référant à l’OCR ». C’est pour ça qu’elle parvient à fixer les taux où elle le veut, et c’est parce qu’elle est l’émettrice unique du dollar néo-zélandais qu’elle peut se le permettre. Tôt ou tard, les autres auront le porte-feuille trop petit pour pouvoir mettre les taux « libres » ailleurs. Il n’y a pas plus de possibilité d’être « à court d’argent » c’est-à-dire en faillite, ou de voir les taux « libres » partir en spirale incontrôlée que cela.

[Édition du 9 février 2013] Le graphique a été mis à jour pour corriger une erreur. Le commentaire du graphique a été retouchée en conséquence.

Poster un commentaire

Classé dans La planche à billets maîtrise les taux

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s